Quel visa pour un séjour linguistique ?

Ce n’est plus un secret, le visa est l’un des documents les plus importants lorsque l’on souhaite voyager. Il existe divers types de visas selon le motif du voyage. Que ce soit pour des études, des vacances ou une évacuation médicale, il existe un visa adapté. Vous voulez faire un séjour linguistique dans l’un de vos pays préférés ? Nous vous donnons plus d’informations sur le type de visa dont vous avez besoin pour le faire.

Qu’est-ce qu’un visa d’étudiant ?

Un visa d’étudiant est une mention spéciale ajoutée à un passeport gouvernemental. Il est délivré aux étudiants inscrits dans des établissements d’enseignement qualifiés. Les visas d’étudiant sont des visas de non-immigration qui n’obligent pas leur titulaire à obtenir la citoyenneté. Tout futur étudiant souhaitant apprendre la langue dans un autre pays doit obtenir un visa d’étudiant de ce pays.

A lire aussi : La CEAM (Carte européenne d’assurance maladie) est-elle payante ?

La plupart des pays délivrent des visas d’étudiant pour permettre aux étudiants étrangers de suivre des cours dans leurs pays. Toutefois, dans la plupart des cas, l’étudiant doit d’abord être inscrit dans un établissement d’enseignement supérieur. Ainsi, par exemple, si vous souhaitez venir étudier aux États-Unis, vous aurez en fait besoin de ces deux visas :

  • Un visa de non-immigrant pour un séjour temporaire ou un visa d’immigrant pour une résidence permanente.
  • Un visa d’étudiant

Ces visas sont divisés en deux catégories, en fonction du type d’établissement supérieur qui vous a accepté. La première catégorie comprend : université ou collège, lycée, école primaire privée, séminaire, conservatoire ou autre établissement d’enseignement. Sans oublier un programme de formation linguistique. La seconde catégorie contient « Un établissement professionnel reconnu ou un autre établissement non universitaire, différent d’une formation linguistique ».

A lire en complément : Comment obtenir un visa pour l'Inde ?

Restrictions relatives aux visas d’étudiants

Les étudiants ne sont pas en mesure de voyager dans le cadre du programme d’exemption de visa ou avec un visa de visiteur. Un visa d’étudiant est nécessaire pour étudier dans un pays étranger. Les ressortissants étrangers ne peuvent pas mener des études après être entrés sur le territoire avec un visa de visiteur. De même que dans le cadre du programme d’exemption de visa, sauf pour entreprendre des études récréatives. Dans le cadre d’une visite touristique par exemple.

Un visa de visiteur permet de s’inscrire à un programme d’études récréatives de courte durée. Celui-ci n’est pas crédité en vue de l’obtention d’un diplôme ou d’un certificat universitaire. Toutefois, les visas de visiteur ont également leurs limites. Les études menant à un diplôme ou à un certificat national ne sont jamais autorisées sur un visa de visiteur. Ceci même si c’est pour une courte période. Par exemple, un étudiant inscrit à un programme d’enseignement à distance qui nécessite un séjour sur le campus américain. Ce dernier doit obtenir un visa d’étudiant avant d’entrer sur l’établissement aux États-Unis.

Meilleur âge et temps nécessaire pour apprendre une langue

Bien sûr, il n’est jamais trop tard pour perfectionner une langue. Mais il est : scientifiquement prouvé que l’âge joue un rôle dans l’apprentissage d’une nouvelle langue. Ainsi, la langue s’apprend mieux à un jeune âge. Généralement, les âges compris entre 10 et 15 ans sont idéaux pour un cours de langue. Ceci pour une durée de trois semaines avec beaucoup de supervision. Ensuite, il est recommandé de consacrer deux à quatre semaines par an à un travail intensif sur la langue. Ceci afin de faire des progrès suffisants. Si l’étudiant travaille intensivement la langue pendant quatre semaines, il aura fait de gros progrès. En effet, cela équivaut à une année d’école avec environ 4 heures de cours par semaine.

Pour les séjours plus longs, il est possible pour l’étudiant de devenir bilingue après environ six à neuf mois. Ceci même s’il est encore au niveau débutant au début du séjour linguistique. Par exemple, un étudiant peut souhaiter améliorer son anglais, s’initier à l’espagnol ou perfectionner son allemand. Il peut facilement choisir de suivre deux cours consécutifs dans deux langues différentes. La flexibilité de nos données nous permet de combiner les programmes. Toutefois, pour progresser efficacement, il n’est pas conseillé d’apprendre plus de deux langues en même temps.

La vitesse d’apprentissage des langues augmente avec la durée du séjour. Par conséquent, un semestre est ce que nous recommandons pour quelqu’un qui veut vraiment maîtriser la langue.

Catégories de l'article :
Administratif