Découvrez l’île de la Réunion et ses multiples facettes

La Réunion est une île volcanique créée par un point chaud qui se situe à l’ouest de l’océan indien dans l’hémisphère sud. C’est un département et une région d’outre-mer français. Sa superficie est de 2512 kilomètres carré Installée dans l’archipel des Mascareignes à environ 700 kilomètres de Madagascar et à 170 kilomètres de l’île Maurice.

Naissance de la Réunion

La naissance de la Réunion débuta lorsque le Piton des neiges émergea des profondeurs de l’océan, il y a plus de 3 millions d’années après une activité volcanique intense. L’île se forma autour de ce piton situé au milieu de la plaque africaine est née de l’activité d’un point chaud (remontée de magma profonde perçant la plaque terrestre) plus connu sous le nom de point chaud de la Réunion.

L’île se compose de deux volcans se répartissant sur 1/3 et 2/3 de la surface. Le Piton des Neiges,  l’un de plus grands volcans du monde, qui est aujourd’hui endormi depuis 20 000 ans, occupe 2/3 au nord-ouest de l’île. Le Piton de la Fournaise, au sud-ouest, en activité. C’est une île volcanique plus jeune que la chaîne des îles qui l’ont précédée dans le mouvement allant de l’Afrique à l’Asie. Les volcans se sont peu à peu érodés et affaissés, la barrière de corail a eu le temps de se former et de créer des lagons protégés de la houle de l’Océan Indien.

Histoire de la Réunion

Découverte par les navigateurs arabes au Xe siècle, elle restera déserte jusqu’à l’arrivée des Français au XVIIe siècle. En 1642, un navire de la Compagnie Française de l’Orient prend possession officiellement de l’île en y plantant un drapeau dans un endroit qui se nomme depuis “La Possession”.

C’est en 1646 que l’île reçut ses premiers habitants, des mutins exilés de Fort Dauphin. Ces “punis” firent des récits enthousiastes au sujet de ce petit territoire perdu dans l’océan. Deux ans après, vingts volontaires s’installent et en 1649, l’île est appelée “Bourbon”.

En 1794, sous la Première République l’île Bourbon est rebaptisé île de la Réunion.

Sous l’empire, elle prend le nom d’île Bonaparte, d’abord à la demande populaire des Réunionnais, le 15 août 1806, ensuite par un arrêté impérial du 2 février 1809.

Durant l’occupation anglaise de 1810 à 1815, l’île reprend le nom “Bourbon”.

Sous la deuxième République, un décret du Gouvernement Provisoire en date du 7 mars 1848, proclamé dans l’île le 22 juillet 1848, redonne à Bourbon son nom révolutionnaire d’île de La Réunion. Ce sera la dernière dénomination adoptée jusqu’à ce jour.

Patrimoine de la Réunion

Le patrimoine de L’île est unique au monde. Riche et diversifié sur un plan naturel, il l’est tout autant sur le plan culturel, architecturale, gastronomique ou musical. Paysage où la montagne fusionne avec la mer, elle reste préservée avec 35% de la surface encore couverte par des forêts ou des formations végétales primaires.

La Réunion Gourmande

Cuisine métissée aux saveurs épicées, la gastronomie de l’île de la Réunion est un pur produit du mariage harmonieux entre des cultures et des influences diverses(asiatiques, africaines, malgaches et européennes). C’est donc toujours une multitude de saveurs à travers différents plats. Les plats les plus réputés de l’île sont le Cari, le rougail saucisse, la canard à la vanille, le gratin de chouchou, le civet de zourite, … La cuisine réunionnaise compte également de nombreuses fritures essentiellement dégustées en apéritif ou en dessert.

Les épices sont partout. L’île a hérité des épices venant des pays voisins par des populations qui se sont installés durablement. Elles donnent au plat une couleur appétissante et les parfument subtilement. De quoi vous éveillez les papilles et aiguisez tous vos sens. Les épices les plus utilisées sont le cardamome, le curcuma et la gingembre, le poivre noir, blanc et rouge, la noix de muscade ou le kaloupilé.

Evidemment, on ne peut échapper au rhum arrangé. Boisson préparée à base de rhum local et de fruits qu’on laisse macérer de plusieurs mois à plusieurs années, on le déguste en apéritif ou en digestif.

Les incontournables de la Réunion

Si vous souhaitez passer un séjour en ce lieu d’exception, nous avons fait pour vous une sélection de visites incontournables à ne manquer sous aucun prétexte.

Rendez-vous à Saint-Denis pour son patrimoine colonial, ses marchés et ses édifices religieux.

Ne manquez pas la visite de la sucrerie industriel de Bois Rouge qui regroupe une usine sucrière et une distillerie de rhum ainsi qu’un temple tamoul et anciens bâtiments coloniaux.

L’anse des cascades est une escale touristique incontournable, idéal pour un pique-nique.

Saint Gilles les bains, port de pêche et de plaisance vous enchantera par sa plage des Roches-Noires, terrasses de café, boîtes de nuit et boutiques à la mode.

La route du Maïdo est une route touristique qui offre un condensé de paysages et d’ambiances réunionnaises.

Le Piton de la Fournaisen sera évidemment à visiter. Les balades sont superbes. Plusieurs sentiers balisés vous seront proposé afin de découvrir une série de randonnées toutes situées autour du volcan.

Le Cirque de Cilaos et sa route spectaculaire avec ses 300 virages et son amphithéâtre de hauts sommets. Incontournable pour les amateurs d’activités en montagne (escalade, canyoning, randonnée), il saura tout aussi bien contenter les autres avec sa vue panoramique et ses eaux thermales.

 

 

 

Catégories de l'article :
Afrique
Show Buttons
Hide Buttons