Etats-Unis : comment obtenir un visa ?

La France fait partie du programme d’exemption de visa, qui permet aux citoyens français de se rendre aux États-Unis sans visa. Le 12 Janvier 2009, ESTA (le Système électronique d’autorisation de Voyage) est devenu une exigence du programme d’exemption de visa, surtout pour ceux qui veulent partir en vacances dans le pays de l’Oncle Sam. ESTA est un système d’application pour tous les voyageurs d’exemption de visa pays, dont la France. Focus.

Une autorisation d’exception

Une autorisation de Voyage approuvé n’est pas un visa. Elle ne répond pas aux exigences légales ou réglementaires et ne peut remplacer d’un visa pour les États-Unis, lorsque ce dernier est nécessaire en vertu de la réglementation américaine. Les personnes qui possèdent un visa en cours de validité seront toujours en mesure de se rendre aux États-Unis aux fins pour lesquelles il leur a été délivré. Les personnes qui voyagent avec des visas valides ne sont pas tenues de demander une autorisation de voyage.

Le Programme d’exemption de visa a simplifié le voyage aux États-Unis pour des millions de visiteurs en n’exigeant qu’un passeport lisible. Maintenant en raison des règlements de sécurité accrue et de la menace terroriste, les visiteurs ou vacanciers doivent demander une Autorisation de Voyage (ESTA) à l’avance pour pouvoir voyager en toute quiétude. L’ensemble du processus de demande ESTA est réalisé en ligne et exploité par le Département américain de la Sécurité intérieure (DHS).

Il est une pré-autorisation afin de monter à bord d’un navire ou d’un avion américain. Le but de l’ESTA est de faciliter les démarches aux voyageurs, avant qu’ils ne quittent même leurs pays respectifs. Ils sont tenus de demander l’autorisation de voyage au moins 72 heures avant le départ. Une autorisation voyage approuvée ne garantit pas forcément l’entrée sur le territoire américain, mais constitue une condition préalable pour voyager aux États-Unis par voie aérienne ou maritime.

Une facilitation des démarches pour les touristes

Visa usa png

Les citoyens de l’un des 37 pays exceptés de visa, y compris la France, entrant aux États-Unis dans le cadre du Programme d’exemption de visa doivent l’appliquer. Si la demande ESTA est refusée, le voyageur doit faire une demande de B-1 visa de visiteur ou B-2 Visa de touriste. A partir du 12 Janvier 2009, les citoyens des pays d’exemption de visa doivent demander ESTA afin d’être admissible à l’entrée aux États-Unis.

Cette autorisation ESTA est valable pour un maximum de deux ans et peut facilement être mise à jour et renouvelée pour de futures visites. Les enfants et les nourrissons, en visite ou en transit dans le cadre du Programme d’exemption de visa, sont également tenus d’avoir une demande ESTA approuvée. Pour les nouveaux demandeurs, l’application de l’autorisation ESTA est obligatoire pour accéder au territoire américain. Tous les voyageurs internationaux admissibles, notamment les hommes d’affaires et les touristes, qui souhaitent se rendre aux États-Unis pour une durée moins de 90 jours dans le cadre du Programme d’exemption de visa doivent demander une autorisation.

Il est également possible de demander une nouvelle autorisation pour une personne ou un groupe de personnes dans le cadre d’une activité en groupe. Les documents suivants exigés sont : un passeport valide d’un pays du programme d’exemption de visa, la carte de crédit valide (MasterCard, VISA, American Express et Discover, ou PayPal pour payer les 14 $ par application, les informations du voyageur et celles se référant à son actuel emploi, le cas échéant. Avec cette procédure simplifiée en ligne, les citoyens français sont épargnés des longues attentes pour l’obtention de visa. Cela est une source de motivation supplémentaire pour les français, qui peuvent aller découvrir les 52 Etats et les merveilles chez l’Oncle Sam.

Article Tags:
·
Catégories de l'article :
Amérique du Nord
Show Buttons
Hide Buttons