Puis-je conduire dans le centre-ville de Londres ?

Le Code de la route à la Grande-Bretagne diffère de celui des autres pays de l’Union européenne. Il y a donc des règles spécifiques auxquelles il faudra se conformer pour rouler en toute sérénité dans le centre-ville. Voici un passage qui en parle. Dans la suite de cet article, vous découvrirez tout ce qu’il faut savoir avant de conduire au cœur de Londres.

Le permis de conduire et voiture

La première des choses qu’il faut avoir pour conduire au Royaume-Uni est le permis de conduire. Cette pièce est obligatoire pour tout le monde, qu’il s’agisse d’un touriste ou d’un citoyen des pays de l’Union européenne. Une fois que vous vous munissez de ce document, vous aurez droit à une libre circulation à Londres.

A découvrir également : Quelle croisière en Méditerranée choisir ?

Notez aussi que ce ne sont pas tous les permis qui sont acceptés à Londres. Si vous avez reçu le vôtre hors des pays de l’UE, alors il faudra vérifier la conformité à travers le site du gouvernement britannique. Si votre permis ne permet pas de rouler en ville, vous pouvez le renouveler sur place.

De plus, la voiture que vous souhaitez mettre en route doit respecter quelques exigences. Conformément aux normes européennes de Sécurité, un véhicule ne sera accepté sur les voies que lorsqu’il contient les éléments comme :

Lire également : Comment se rendre de Mexico à Tulum ?

  •         les kits de sécurité routière ;
  •         un gilet de réflexion ;
  •         un triangle de signalisation ;
  •         un constat amiable d’accident.

Vous devrez vous rassurer également que votre véhicule est assuré. Les assurances acceptées ici ne sont que celles délivrées dans l’un des pays de l’Union européenne.

Les règles de conduite en Grande-Bretagne

Le code routier à Londres n’est pas le même que celui des autres pays membres de l’UE. En effet, toutes les automobiles roulent à gauche. Ceci peut être assez déroutant si vous ne l’avez jamais essayé auparavant. Mais ce n’est pas aussi compliqué que vous pourrez l’imaginer.

Puisque la conduite se fait du côté gauche, vous n’êtes donc pas tenu à doubler au même. Tous les dépassements se feront à droite après avoir donné des alertes de klaxon et de clignotants. La circulation engagée reste la priorité dans les carrefours.

Les limites de vitesse

À Londres, les conducteurs ne sont pas tout à fait indépendants comme vous pouvez le constater dans beaucoup de pays. Il y a une vitesse maximale qu’il ne faut surtout pas se permettre de franchir. Elle est indiquée en Miles per hour et non en km/h. La limitation de vitesse dans les plaines agglomérations est de 30 Mph ou l’équivalent de 48 km/h.

Si vous vous rendez à Londres avec votre voiture à tableau numérique, il faudra installer des convertisseurs de vitesse pour ne pas enfreindre aux règles. Tout le monde se doit de respecter les limitations de vitesse. En cas d’excès, vous aurez la police anglaise à votre trousse.

Les péages urbains

Pour une libre circulation au cœur de Londres, il faudra vous acquitter des taxes spéciales appelées congestion de charge. Elles ont été mises en place en 2003 en vue de réduire le trafic. C’est un montant arbitrairement choisi et imposé à toutes les automobiles souhaitant rouler dans le centre-ville de Londres.

A vous avez tout ce qu’il vous faut pour rouler dans le centre-ville de Londres.

Catégories de l'article :
Transport