Combien coute une villa au Portugal ?

Quand on décide de partir vivre au Portugal ou qu’on ait tout simplement envie d’avoir une résidence secondaire dans ce pays, on peut opter pour une villa. D’ailleurs, il n’y a rien de plus merveilleux que d’avoir sa maison indépendante dans un pays étranger. Cependant, on peut se demander combien elle pourrait couter une villa portugaise ? Il faut noter qu’il est difficile de donner la valeur exacte de ce type d’habitation. Le prix dépend de plusieurs paramètres comme sa taille, sa situation géographique, son style, etc. Voici plus d’infos.

Le prix selon le lieu

Tout le monde le sait, un bien qui se situe dans un lieu célèbre ou très fréquenté est toujours plus onéreux qu’un autre qui se trouve dans un lieu qui n’est pas vraiment connu. Si on souhaite s’offrir une belle villa portugaise pas trop chère, mieux vaut en prendre une qui n’est pas dans une station balnéaire très prisée par les touristes. On peut en acquérir une dans un village écarté des bruits citadins. Plus un bien est aussi proche d’un site touristique très visité ou d’un lieu particulier comme un bord de mer, plus il coute cher. La villa est alors plus abordable dans les zones périphériques.

Ainsi, pour s’offrir 1m2 en ville au Portugal il en coûte 2395 € en moyenne. Ce montant peut descendre jusqu’à 1050 € et grimper jusqu’à 4500 € selon la période envisagée. Ce tarif pour un m2 moyen en ville est inférieur au tarif pratiqué en moyenne en France (de 44%).

Il existe de fortes disparités entre certaines villes. Ainsi la ville de Lagos affiche un m2 moyen à 790 euros contre 2075 euros à Faro ou 3800 à Lisbonne.

Le prix selon la taille et les équipements

Il est évident qu’une grande villa coute plus chère qu’une villa plus petite qu’elle si les deux se trouvent au même endroit. En moyenne une villa de 402 m2 coute dans les 880 000 euros si une qui possède une superficie de 1 000 m2 peut coûter jusqu’à 3 000 000 d’euros. Celles qui ont, également, des piscines, des jacuzzis, de grands jardins, des terrasses, des cuisines d’été et autres sont beaucoup plus onéreuses.

L’immobilier au Portugal relève de compétences spécifiques  qu’il ne faut pas confier au premier venu. Il est également très difficile de faire son choix à distance. Il faudra donc prévoir un ou deux voyage pour visiter des biens et faire son choix et anticiper les possibles exonérations fiscales réalisables.

Le prix selon les équipements

Une ancienne villa n’a pas le même style qu’une villa nouvellement construite. La dernière est donc plus dispendieuse. De plus, les équipements peuvent être différents pour les deux. Dans une construction neuve, on trouvera des matériels totalement neufs, modernes et plus sophistiqués. Quant à une ancienne construction, on pourra avoir des mobiliers ou plusieurs autres éléments plus obsolètes. Tous ces paramètres peuvent alors, faire basculer le tarif. Ils peuvent créer des grandes différences.

L’idéal quand on souhaite acheter une villa au Portugal est d’abord, de faire des comparaisons. Il ne faut pas hésiter à visiter plusieurs biens avant de se décider pour ne pas regretter. Il serait mieux aussi de confier la recherche à des professionnels notamment à une agence de voyage.

Une villa face à la mer au Portugal, est-ce encore possible ?

Heureusement oui. Une villa avec vue mer reste un luxe envisageable au Portugal à la faveur d’une côte atlantique longue et accidenté, niche à petits coins de paradis improbables. Ainsi, une villa à Altura vous en coutera 450.000 euros pour 265 m2.

Ce type de bien relève tout de même de l’immobilier de luxe car ils sont de moins en moins facile à trouver et les plus beaux terrains ont été exploités par des promoteurs ayant réalisé de belle construction moderne. Une villa sur la plage vous en coutera la bagatelle de 1 à 2 millions d’euros en raison de prestations luxueuses : piscine, sauna, climatisation, jardin etc…